yinyin
Lyon, France
Guivre
Fréquentation tournois DC
le 17/09/2017 20:45
Je me demande quand même si ce qui explique la baisse de fréquentation n'est pas l'impossibilité toujours plus grande de jouer contrôle lourd/combo dû au nombre de cartes incontrôlables en augmentation, à l'éminence, et à la liste de bannissement pour l'un et au 20 PV pour l'autre. Pourrait-on dire que les "gros" joueurs aimant souvent ce style de jeu, ils seraient, de ce fait, moins tenter de jouer depuis quelques temps ?

Personnellement, je trouve le format plus intéressant qu'avant. Parce que payer 10 balles (au moins) pour tomber contre des decks avec 35 contres/boomerang/rase-table et souvent pour seul créature que le général, c'était pas le pied. J'ai l'impression que magic redevient - enfin- un jeu de créature (ce qu'il aurait toujours du être).

Ce sujet a seulement pour but d'explorer d'autres pistes de réflexion, pas de critiquer gratuitement.
haut de page - Les forums de MV >> Commander >> Discussion : page 1 | 2 | 3 | 4
newtraderdu78
Region Parisienne, France
le 19/09/2017 0:07
Citation :
Nouvelle idée pour les orgas pour attirer les joueurs : proposer un remboursement sur note de frais des frais de transport en plus des lots :{

+ l'hotel avec le PDJ obv :{
nolie
le 19/09/2017 10:55
Si tu veux juste jouer, tu as pleins de boutiques locales, tes potes, groupes de tests, des gens qui proposent de se retrouver dans les bars pour tester... Et tout ça te coûte au max 2 tickets de métro et le prix de ta conso.

Quand tu débutes en tournois et tu veux découvrir le monde merveilleux des CR / QT / GP / PT/ CDF / CDE etc c'est un investissement. Et encore, pas mal de joueur essaie de profiter des cartes promos offertes, side events et occasions de faire des échanges à la pelle pour rentrer dans leurs frais.

Une fois la magie des premières fois passée, il reste le constat : je peux jouer tranquille pas loin pour pas cher, ou je peux aller plus loin pour plus cher. Qu'est-ce que j'y gagne à aller plus loin ?

Pour rentabiliser les heures de trajet et l'investissement, beaucoup de joueurs veulent faire suffisamment de perf / d'échanges.

C'est d'autant plus vrai à Paris où tu peux faire 4 tournois par semaine sans forcer et le reste du temps tu peux quand même trouver des groupes de jeu un peu partout.
MBouh
le 19/09/2017 11:31
On en revient à l'éternel question de magic : est-ce un loisir compétitif ou un business ?

Et c'est pareil dans les autres formats ou c'est juste en DC parce que la proportion homme d'affaires/joueurs n'est pas la même ?
vicman
le 19/09/2017 11:52
Citation :
On en revient à l'éternel question de magic : est-ce un loisir compétitif ou un business ?

Et c'est pareil dans les autres formats ou c'est juste en DC parce que la proportion homme d'affaires/joueurs n'est pas la même ?


Je pense que ça dépend des personnes, de leur envie et aspiration.

Pour moi c'est un loisir compétitif dans lequel je ne rentrerai jamais dans mes frais.
Je l'ai accepter et de ce fait cela ne m'empêche pas de venir à Lyon ou Valence pour des tournoi :)
Fannysissy
le 19/09/2017 12:01
Je suis assez de cet avis aussi.

Perso je fais de la musique sur scène depuis 8 ans, et ben c'est un peu la même chose.
ça me coute un paquet de fric de pratiquer (local, matos, déplacements, etc ...) et malgré des cachets moyens de 1000 euros, c'est un gouffre à fric impressionnant!

J'ai vraiment de la peine à voire la rentabilité là dedans. Disons que même si tu finis systématiquement premier à tous les tournois, ça m'étonnerai que tu puisse te faire défrayer trajet bouffe hotel. Sans parler de monter le deck et du travail en amont.
Et sans parler du faite de finir top 2 à chaque fois.

A la limite amortir un peu peut-être, pour les bons joueurs. Mais encore, c'est juste à la limite du défrayement non?
gto019
bordeaux
le 19/09/2017 12:23
Pour le logement, les renvois d'ascenseur c'est pas interdit, je développe tu descends crécher chez quelqu un, il monte crécher chez toi et bim économie.
Fannysissy
le 19/09/2017 13:02
ça c'est sûr!

Mais je me demande comment on peut faire du profil en jouant à magic sachant que l'on gagne presque rien même en finissant dans les premiers (surtout en dc).

Si je compare à la musique, pour chaque déplacement d'une moyenne de 100 kilomètres, je vais toucher pour moi environ 200 euros. Mais ça implique que je suis défrayé nourriture et boisson sur toute la durée de la journée.

Et même avec ça je perds du fric, d'ou ma question, vu qu'on est pas sur du cachet de 1000 euros avec nourriture et boisson compris.

'fin bref, j'ai de la peine à concevoir comment rentrer dans ses frais en jouant au DC.

Légende
le 19/09/2017 13:05
comme toute passion magic coute de la tune , si t'es pas prêt a ça il ne faut pas avoir de passion

Aprés l'avantage de magic comme certaines autres passion c'est que le prix de revente quand t'arretes peux rembourser ton investissement de départ (si t'as pas acheté comme un débile , bien sur)
newtraderdu78
Region Parisienne, France
le 19/09/2017 13:12
Citation :
ça c'est sûr!

Mais je me demande comment on peut faire du profil en jouant à magic sachant que l'on gagne presque rien même en finissant dans les premiers (surtout en dc).

Si je compare à la musique, pour chaque déplacement d'une moyenne de 100 kilomètres, je vais toucher pour moi environ 200 euros. Mais ça implique que je suis défrayé nourriture et boisson sur toute la durée de la journée.

Et même avec ça je perds du fric, d'ou ma question, vu qu'on est pas sur du cachet de 1000 euros avec nourriture et boisson compris.

'fin bref, j'ai de la peine à concevoir comment rentrer dans ses frais en jouant au DC.

En gagnant 14 boites a un side event GP haha
newtraderdu78
Region Parisienne, France
le 19/09/2017 13:14
De temps en temps on se rentabilise vraiment ^^
Apres obv que c'est inutile de se déplacer pour des petits lots et c'est normal,chacun son point de vue
Fannysissy
le 19/09/2017 13:20
Citation :
En gagnant 14 boites a un side event GP haha


ça je veux bien, ya des rassemblements qui payent à magic.
Mais comment parler de remboursement sur des tournois dc de 50-70 joueurs!

Donc du coup c'est un peu ce que je pensais :)

Et oui, magic à l'avantage de pouvoir se revendre, et ça c'est cool :)
La musique c'est bien aussi pour ça, tu peux revendre pas mal de matos si t'arrête définitivement.
newtraderdu78
Region Parisienne, France
le 19/09/2017 13:27
Citation :
Mais comment parler de remboursement sur des tournois dc de 50-70 joueurs!

On était grosso modo 80 quand j'ai pris 14 boites au gp
IronVixen
le 19/09/2017 13:44
En plusieurs tournoi, ou les mecs avaient braqué Fort Moat pour récupérer tout ça ?
Fannysissy
le 19/09/2017 13:50
ouais mais ça reste occasionnel ;)

J'ai déjà fait un concert à 800 balles de l'heure par musicien. (400.- la demi heure en réalité)
Mais ça reste quand même rare et loin d'être la norme.

Pis la musique encore, tu peux mal jouer et les gens peuvent adorer, alors que magic, si t'es pas bon, ben tu ramasse rien, à part des pieds au cul héhé.

De toute façon une passion ça reste couteux, ya pas à tortiller :)

Autrement j'ai vu passer sur ce topic l'annonce de l'atc en novembre. Ou est-ce que je pourrais trouver toutes les informations? Elles sont déjà disponibles? J'aimerai bien faire un saut, pt'être même avec une équipe de potes! :)
Mais bon, faut voire, parce que moi si ya pas de biland foil, je trouve que ça vaut pas la peine de me déplacer. x)


lhf
le 19/09/2017 14:11
Faudrait surtout savoir ce que vous voulez.
Perso, je me contente très bien de jouer dans mon coin et je n'irais pas très loin au vu de la qualité de jeu que je peux trouver sans avoir à me déplacer.

Pour me faire déplacer, j'ai besoin d'une reward en terme de qualité (l'argent n'est pas un soucis). Si je me déplace, je veux pouvoir affronter quelque chose que je ne trouve pas chez moi.


Citation :
De toute façon une passion ça reste couteux, ya pas à tortiller :)

Certaines passions peuvent devenir un métier.
Mais il faut réussir à développer un système autour pour que des gens puissent en vivre.
Et je ne parle pas uniquement des joueurs.
On oublie souvent dans les comptes qu'il y a des gens qui font de l'orga et n'en tirent aucun profit (sauf boutique, mais souvent l'orga est mauvaise).

Vu qu'on parle de lot, si on s'était un peu mieux débrouillé, on aurait pu se permettre d'avoir des sponsor pour nos "gros" event autre que des boutiques de magic qui ont une vue à cours terme et s'en foute du format. On faisant tous tourner autour de boutiques, on se retrouve un peu bloqué. Chaque boutique ne pense qu'à elle et n'ont absolument pas envie d'aider au développement du jeu (enfin la plupart).
MBouh
le 19/09/2017 15:11
Citation :
Certaines passions peuvent devenir un métier.
Mais elles sont d'abord une passion. Gagner sa vie avec est alors un bonus, pas une condition.
SamyOddjob
Paris, France
le 19/09/2017 16:26
Ca depend, l'animation 3D est une passion pour moi, mais en faire 8 heures par jour ce n'est pas toujours un plaisir, du coup un metier qui est une passion c'est cool, mais c'est pas tout rose non plus.
Et en l'occurence la tune devient une condition, c'est pas parce que j'aime l'animation que je suis pret a etre payer au lance pierre ou faire ca gratos, alors que d'autre boite me paye mieux, me traite mieux et en plus mettent des cornichons dans leur sandwichs :)
C'est toujours le meme probleme, une passion est un plaisir a la base, mais quand on se fait de la tune sur ton dos ca fais moins plaisir, et le delire de ne t eplaint pas de ne pas etre assez payer car c'est une passion est un argument naze que l'on entend trop souvent, que ce soit un musicien a qui l'on demande de jouer gratos ou un dessinateur pour faire une caricature, ces gars la ont etudier, investie du temps et de l'argent pour atteindre le niveau qu'ils ont, c'est tout a fait normal qu'ils attendent un retour sur investissement, surtout si leur effort engendre de l'argent pour d'autre.
Fannysissy
le 19/09/2017 16:41
Complètement d'accord avec toi sur toute la ligne.

Ya 5-6 ans je me suis posé la question : "est-ce que je veux vivre de la musique?"
Savoir si je me lançait là dedans ou pas. J'avais quelques possibilités pour me lancer.

Et ben la réponse fut non. J'ai pas envie de devoir aller jouer de la merde avec des bands de merde juste pour avoir le droit de bouffer.
J'ai pas envie de faire des répètes et des concerts clean parce que je suis mandaté pour le faire.

Je préfère de loin bosser et faire la quantité de musique que je veux comme je veux quand je veux. Autrement ma passion deviendra obligation et rapidement le plaisir fera place à la routine et à l'ennui.

C'est mon point de vue sur la question. Je connais plein de musicos pro qui sont très heureux hein. Chacun son truc.
SamyOddjob
Paris, France
le 19/09/2017 16:42
C'est pour ca que je pense que les gens devraient etre tolerant et comprendre que chacun est a magic pour des raisons differentes, certains ont attteint un niveau ou ils esperent plus que les cazus qui veulent juste jouer, au final on depense de l'argent, parfois de grosse sommes, personnelement je suis encore dans le plaisir de jouer sans compter mes depenses, mais je concoit que d'autre ne le soit plus. (car je pense qu'on est tous venu a magic pour les memes raisons, et qu'au fil du temps elles peuvent changées)
MBouh
le 19/09/2017 16:48
Citation :
Ca depend, l'animation 3D est une passion pour moi, mais en faire 8 heures par jour ce n'est pas toujours un plaisir, du coup un metier qui est une passion c'est cool, mais c'est pas tout rose non plus.
Et en l'occurence la tune devient une condition, c'est pas parce que j'aime l'animation que je suis pret a etre payer au lance pierre ou faire ca gratos, alors que d'autre boite me paye mieux, me traite mieux et en plus mettent des cornichons dans leur sandwichs :)
Tu mélanges tout.

Il y a la passion et le travail. On travaille pour vivre. On pratique une passion parce qu'on le veut.

Dans ton exemple, ta passion est ton travail. Ça ne veut pas dire que tu feras ton travail pour rien ou dans n'importe quelles conditions, ça veut dire que tu toléreras de moins bonnes conditions de travail si ça te permet de vivre de ta passion. À l'inverse, si tu devais changer de travail, tu n'arrêterais pas ta passion pour autant. Tu continuerais à faire du graphisme pour rien ni personne, tu le ferais pour toi-même.

Allons plus loin : considérons que tu vis de ta passion. Si tu es passionné, ton travail ne suffira pas à assouvir ta passion, et tu la poursuivras en dehors du travail, pour ton employeur ou pour toi-même.

Si ton travail te pèse et que tu veux faire autre chose que ta "passion" quand tu termines ta journée, alors ton travail n'est pas ta passion. C'est un travail dont ta passion en est une partie ou y est liée.

Une passion, par définition, on ne compte ni le temps passé dessus ni l'argent dépensé dedans. Avec une précision pour l'argent : on comptera toujours son argent parce qu'il faut bien vivre, mais ce qu'on dépense dans une passion, on a choisi de le dépenser parce que ça nous plaisait de le faire. À ce titre on ne le compte pas, on dépense ce qu'on peut pour lui.

Et pour revenir au travail : si travailler pour vivre de ta passion ne convient pas, ou si tu ne veux pas que d'autres profitent de ton art, alors cesse simplement de faire de ta passion un business. Le problème, c'est de mélanger les deux. On se retrouve avec des businessmen qui veulent faire du profit sur le dos de ceux qui veulent se faire plaisir.
haut de page - Les forums de MV >> Commander >> Discussion : page 1 | 2 | 3 | 4
Vous devez être identifié pour pouvoir poster sur les forums.