che33


DEMON
25) Tourment [Bloc odyssée]
le 05/07/2018 16:06
Les écrits que je partage ici ne sont pas de moi. Ils sont tirés de "Magic : l’Assemblée, Treize ans de Multivers", document rédigé par Pierre Cuvelier en 2006, dont les qualités d'écriture et de résumé sont nettement au dessus des miennes. Voici donc sa description de l'extension Tourment, vingt-cinquième extension du jeu (après Odysée), sortie en février 2002, C’est la deuxième extension du bloc Odysée, comprenant les extensions "Odysée", "Tourment" et "Jugement". 

Cette extension se caractérise par une bizarrerie volontaire : pour la première fois dans l’histoire du jeu, l’une des cinq couleurs, le noir, est favorisée au détriment des autres. En l’occurrence, ce déséquilibre est en parfaite correspondance avec l’histoire, puisque Tourment voit le Mirari passer entre les mains des sinistres agents de la Coterie, représentés par des cartes noires, dont le pouvoir est ainsi temporairement décuplé. 

A présent en possession du Mirari, le Patriarche de la Coterie en fait l’enjeu des prochaines luttes organisées dans ses arènes, mettant au défi les meilleurs guerriers d’Otaria de venir conquérir l’objet – et comptant bien manipuler le vainqueur par la suite. Kamahl répond à l’appel, déterminé à s’emparer du Mirari. Son ami Chaines convoite également l’objet, mais leur amitié reste pour le moment plus forte : ils s’allient au combat afin d’écarter tous les autres concurrents. 
Pendant ce temps, dans l’empire céphalide, la veuve de l’empereur Aboshân, Llawan, revient fort à propos de son ancien exil et devient impératrice. Laquatus, excédé, ne renonce pourtant pas à mettre la main sur le Mirari, clé du pouvoir sur l’empire céphalide. Laquatus entre en contact avec la Coterie et s’allie avec son Patriarche ; Chaines, en tant qu’agent de la Coterie crée lui-même un gardien monstrueux afin de protéger l’ondin. 
Dans le nord, le major Téroh a pris la succession du défunt lieutenant Kirtar. Il lance une grande croisade contre la Coterie pour mettre fin une fois pour toutes aux agissements du Patriarche, et recherche activement Kamahl, qu’il tient pour responsable de la mort de Kirtar. 
C’est finalement Chaines, agent de la Coterie, qui remporte le tournoi : l’aide de Kamahl n’y a pas été pour rien, mais en dehors de cela, la Coterie s’est bien entendu arrangée pour garder le Mirari. Le Patriarche autorise Chaines à s’entraîner avec le Mirari. Les pouvoirs de Chaines deviennent vite terrifiants à mesure qu’il devient capable de créer des créatures de plus en plus démentielles : il devient Chaines, maître des démences. 
Chaines ne tarde pas à renverser le Patriarche pour prendre sa place à la tête de la Coterie. Kamahl finit par se rendre compte que le Mirari a altéré la santé mentale de Chaines et que son ami est en train de sombrer dans la folie. Partagé entre son amitié pour Chaines et la certitude que celui-ci est en train d’entraîner Otaria vers le chaos, Kamahl affronte finalement Chaines dans un duel magique pour le Mirari. Au cours de l’affrontement, qui rase complètement la principale cité de la Coterie, Chaines puise trop de ressources magiques dans le Mirari et finit consumé par l’énergie en surcharge. Peu avant de rendre l'âme, Chaines, dans un ultime sursaut de lucidité, se rend compte que le pouvoir du Mirari l'a plongé dans la démence - et donne de son plein gré l'artefact à son ancien ami. Kamahl s’empare enfin du Mirari, qu'il attache au pommeau de son épée. Le jeune barbare a la ferme intention de ne pas se laisser séduire par la magie de l'artefact... mais ce ne sera pas facile. 
Vous devez être identifié pour pouvoir poster sur les forums.