lablaisaille
fan de Storyline & modo Arena


FORCE
78 bis) Magic 2019 - Nicol Bolas, Ugin et Vivien
le 17/08/2018 11:55
Magic 2019 n'est pas une extension comme les autres mais un core set. L'histoire qu'il raconte n'est donc pas la suite de Dominaria, mais l'histoire de deux personnages emblématiques de la Storyline : Nicol Bolas et Ugin.
Vous trouverez ci-dessous un lien (malheureusement en anglais) accompagné du résumé (en français :D) de chaque chapitre paru sur le site de Wizards, vous permettant de connaître les grandes lignes de l'histoire :

Jumeaux
Sur Tarkir, à peu près un demi siècle après la victoire de Nicols Bolas contre Ugin (et donc à peu près 1000 ans avant le retour de Sarkhan là-bas), Baishya et Naiva, deux surs jumelles se rendent dans une montagne sacrée car l'une d'elles a eu une vision. Une fois sur place, des élémentaux lui transmettent un message à répéter à sa grand-mère, qui n'est autre que Yasova Griffedragon. Celle-ci cache son identité pour ne pas être exterminée par Atarka, qui semble avoir une dent contre les humains ayant des pouvoirs shamaniques.

Le message qu'elle lui transmet raconte la naissance des Elder Dragons, sur Dominaria : Leurs oeufs sont tombés du ciel, et certains d'entre eux sont morts en s'écrasant au sol, tandis que d'autres ont été tués par des chasseurs humains bien organisés.
On découvre au passage que les dragons savent parler dès la naissance, et qu'ils connaissent leur propre nom : on assiste donc à la naissance d'Arcades Sabboth, Chromium Rhuell, Palladia-Mors, Vaevictis Asmadi, Merrevia Sal, mais aussi et surtout Nicol et Ugin, deux jumeaux qui partageaient le même uf, et sont donc plus petits et faibles que les autres (!!!!). Ils assistent impuissants à la mort de Merrevia face à un groupe de chasseurs humains, faibles mais organisés. Ils apprennent ainsi leur première leçon, et décident de rechercher leurs pairs pour former une alliance. Et là, sans transition aucune, le Ugin de l'époque appelle à lui Yasova Griffedragon.
Nos deux jumelles, leur grand-même Yaya et le reste du clan partent donc pour le tombeau d'Ugin, dont on sait déjà qu'il ne sera ouvert qu'un millénaire plus tard par Sorin...


Première leçon
Nicol et Ugin rencontrent d'abord Chromium, qui est en train d'étudier la nature. Il les jarte car ceux-ci font fuir les animaux qu'il étudie.
Puis ils rencontrent Palladia-Mors, qui refuse de les aider à apprendre à chasser, et les empêche même de le faire sur son "territoire de chasse".
Alors, ils décident de s'inspirer de l'attaque humaine pour apprendre à chasser ensemble plus loin, et ça marche.
Durant leurs pérégrinations ils rencontrent Vaevictis Asmadi, qui s'est créé une descendance, avec laquelle il chasse quiconque s'approcherait de son territoire.
Puis ils découvrent une ville d'humains qui travaillent avec un Elder Dragon, Arcades Sabboth, chez qui ils décident de se poser un peu pour apprendre de lui et d'eux (il est le premier Elder à les accepter). Ugin travaille la méditation tandis que Nicol (qui s'est auto-baptisé Nicol Bolas parce qu'il voulait avoir deux noms comme les autres Elder Dragons) s'intègre à la vie de la cité.
Une fois qu'il estime qu'il a assez appris (on croit deviner qu'il a découvert comment prendre le contrôle d'un esprit humain), Nicol se sépare de son jumeau pour aller venger leur sur tuée dès leur premier jour. Ugin fait ses adieux à son maître de méditation, et part rejoindre son frère.

Ah oui et tout ça est enrobé dans la quête des deux surs jumelles descendantes de Yasova, mais il ne se passe pour le moment pas grand chose sur le trajet, si ce n'est qu'elles rencontrent un mec qui leur raconte ça et se fait condamner à mort par un dragon de la lignée d'Ojutai.


Ce qu'on ne voit pas
Yasova décide de protéger le mec qui a raconté l'histoire. Alors que le dragon d'Ojutai balance sa glace, Baishya -la jumelle Shaman- élève un mur de roche qui le protège. Puis Naiva -la jumelle guerrière- tue l'avemain qui le chevauchait. Cela dit, ils ne sont pas de taille face à un dragon, et sont sauvés in extremis par un dragon d'Atarka, qui affronte celui d'Ojutai dans un combat à mort.
Nos nomades ne se font pas prier, et partent aussi sec en direction du tombeau d'Ugin. Pendant la balade, le mec continue son histoire :

Ugin rattrape Nicol alors que celui-ci se fait malmener par Vaevictis Asmadi et sa bande. Il balance deux orbes de magie de lumière qui aveuglent les méchants, et nos deux compères peuvent s'enfuir.
Dans la suite de leur retour aux sources, ils arrivent chez Palladia-Mors qui continue à faire sa relou à propos de son territoire de chasse (si bien que Bolas propose à Ugin de l'affronter à 2, mais Ugin a le dernier mot), mais les avertit que les chasseurs ayant tué leur sur sont maintenant spécialisés dans la chasse aux dragons, et qu'ils ne devraient pas y aller.
Bien entendu, ils y vont quand même, et sont accueillis par des tirs de balistes dont une flèche touche la patte d'Ugin. Contraints de se poser, les apprentis-Elders se réfugient en haut de la montagne qui les a vus naître, bénéficiant ainsi d'un peu de temps pour se préparer. Bolas annonce qu'il a un plan qui évitera à Ugin de tuer qui-que-ce-soit.

retour aux jumelles : le dragon d'Atarka sort victorieux du combat et débarque en mode furax mais amoindri. Les nomades réussissent à le tuer, surtout parce que l'inconnu est en fait un guerrier Ectofeu, alors que Shu Yun avait promis de tous les sacrifier pour sauver le reste du peuple Jeskaï. Il semble qu'il ait menti !


murmures de trahison
Alors qu'Ugin finit d'extraire le poison de son corps, Un humanoïde apparaît. Les deux dragons jumeaux repèrent rapidement qu'il s'agit de Chromium Rhuell, et ils tapent le bout de gras sur ce fameux peuple qui semble si bien armé contre les dragons. En se transformant en humain, Chromium a pu vivre parmi eux et observer (sa grande passion). Il leur explique donc que l'un des chasseurs ayant tué leur sur est devenu chef du clan, et que pour faire partie des prétendants au trône, il faut avoir soit-même tué un dragon. Ce qui donne immédiatement un espèce de titre de noblesse...
Nicol essaie de manipuler Chromium pour le pousser à participer à son plan, ce qui énerve passablement ce dernier qui se tire en disant
"J'entends ce que tu fais, Nicol Bolas. Tu tords les mots à la forme qui t'arrange, puis les tords à nouveau selon tes souhaits. Tu es le moindre d'entre nous, dernier tombé, pas même un dragon entier mais seulement la moitié d'un, lié à Ugin. N'essaie plus jamais de me défier ou tu le regretteras."
Nicol reste content de ce qu'il a appris, attend que l'armée envoyée pour les tuer soit suffisamment proche pour qu'il envoie des message subliminaux aux différents protagonistes, puis il se barre, suivi par un Ugin intrigué. Il débarque au village, et répète le même process.
Et du coup, les humains s'étripent sans que les dragons n'aient rien à faire. A la fin, Nicol a asservi les survivants et explique à Ugin son nouveau plan : profiter des secrets anti-dragons du peuple qu'il contrôle désormais pour se venger de tous ces dragons qui les ont rabaissés ou chassés.
Ugin réalise alors qu'il n'a jamais été considéré comme l'égal de son frère par celui-ci, et qu'il a été manipulé. Son monde s'écroule, ce qui active son étincelle, et l'envoie sur Tarkir.

Sur Tarkir, des milliers d'années plus tard, alors que le guerrier d'ectofeu finit de raconter tout ce qu'il sait, Yasova comprend qu'elle a assisté aux retrouvailles des deux frères-dragons, qu'Ugin est mort, mais qu'un autre PW (Sarkhan) est intervenu en appliquant des hedrons issus d'un autre plan sur le corps d'Ugin. S'ils veulent connaître la fin de l'histoire et le but des révélations, il leur faudra aller sur la tombe d'Ugin.


Sang et Feu
Sur le Tarkir d'il y a 1000 ans, Atarka débarque en mode vénère car elle a retrouvé le cadavre d'un de ses enfants. Yasova la convainc qu'il a été tué par le dragon d'Ojutai, mais que son clan l'a vengée en tuant celui-ci, et qu'elle peut maintenant manger l'assassin, pour boucler la boucle.
Atarka ne se laisse pas avoir, et demande pourquoi un humain du clan d'Ojutai fait partie de ses rangs. Yasova répond qu'il a justement fui Ojutai, et que c'est pour ça que le dragon d'Ojutai a suivi. Elle lui conseille de ne pas le tuer en appuyant sur la rivalité entre les deux dragons légendaires.
Ça marche presque, et Atarka décide de laisser le bonhomme raconter une histoire pendant qu'elle dévore le cadavre du dragon d'Ojutai. Si l'histoire ne lui plait pas, le guerrier d'ectofeu servira de dessert.

L'histoire qu'il raconte alors est la suite, après la disparition d'Ugin, vue des yeux de Bolas. Il aurait régné sur le territoire des chasseurs de dragons des générations durant, jusqu'à ce que la famille de Vaevictis vienne les agresser. Avec l'expérience de son peuple, il les démonte, mais un s'enfuit dans les jupons de papa Vae. S'ensuit une guerre que Nicol et son armée sont sur le point de perdre. Alors il réessaie de manipuler un des dragons, même si ça n'a pas du tout marché sur Ugin (juste avant sa disparition). Et là, stupeur, ça marche. Il tourne le plus fort des dragons contre son géniteur, et profite du combat titanesque pour s'enfuir. Puis il met à profit sa compétence pour tourner tous les dragons les uns contre les autres, incluant les Elders.

Retour sur Tharkir, où Atarka, son repas fini, décide de laisser la troupe vivre. Tout le monde se retourne alors vers le guerrier ectofeu pour savoir d'où lui vient la suite de l'histoire, alors que dans le chap' d'avant il expliquait qu'il n'en savait pas plus. Il semble que ça lui ait été chuchoté alors qu'il partait pour raconter un truc totalement différent. Qui peut bien lui avoir instillé ça ??? (oui bon en vrai on se doute un peu)


Etranger familier
Sur Tarkir, Yasova, Naiva et Baishya arrivent face au tombeau d'Ugin, un immense réseau d'hédrons coincé dans une faille ne laissant aucun accès à pieds.
Elles laissent le reste de la tribu, et Yasova montre à ses deux petites filles un passage secret qui y descend. elle leur révèle alors le secret de cet emplacement connu seulement des shamans des divers clans, qui se le transmettent de génération en génération : maintenir la connaissance que les seigneurs-dragons tentent de faire disparaître.
Cependant, alors qu'elle raconte tout ça, une présence les surprend : Une créature aurait pris l'apparence d'une parente de Yasova. Celle-ci refuse de la voir, mais décide de la suivre pour comprendre ce que c'est, laissant ses deux bambines seules.
Et bien sûr, guidée par ce qui semble être la voix d'Ugin, Baishya trouve un passage dans les hédrons qui lui permet d'entrer dans le tombeau. Naiva la suit, elle ont alors la vision suivante :
Ugin a bien transplané sur Tarkir après la trahison de son frère. Là-bas, il prend le temps de créer la vie, de modeler le plan. Puis il retourne sur Dominaria, où il voit que Nicol a conquis la ville aux pieds de la montagne de leur naissance, et y a apposé sa marque (les deux cornes) un peu partout. Déçu de voir que l'ambition de son frère n'a pas bougé d'un Iota, il quitte le plan, et part découvrir les milliers d'autres à sa disposition.
Mais bon, au bout d'un (long) moment, il décide finalement de laisser une dernière chance à Nicol, et revient pour voir que la guerre a ravagé Dominaria, et que Arcades Sabboth et Nicol sont en train de s'affronter, armées à l'appui. Il intervient et arrête le combat. D'abord suspicieux, Nicol Bolas se laisse envahir par le bonheur de retrouver ce frère qu'il croyait mort, et lui montre fièrement le vaste territoire qu'il a conquis (la moitié de Dominaria, quand même !). Ugin lui rétorque qu'il y a des tas d'autres mondes, que vouloir conquérir est un sentiment typiquement humain, que c'est tout naze comme ambition.
Nicol n'apprécie pas trop la critique, et décide finalement que son frère n'est qu'un petit lâche qui s'est caché 4000 ans dans un sanctuaire pour venir lui chiper ce qu'il a conquis à la sueur de ses pouvoirs pervers. Du coup, Ugin se re-re-barre laissant Nicol à ses vaines conquêtes.

Retour sur Tarkir ou Naiva se retrouve séparée de sa soeur, et n'accède donc plus aux visions. Elle sort des hédrons, retrouve sa mère-grand et lui raconte l'expérience. Yasova décide d'aller rejoindre Baishya. Une fois seule, Naiva rencontre l'être qui se fait passer pour un membre de sa famille et s'avère être......
...
.
.
.
Nicol Bolas ! Il lui explique qu'il est là pour s'assurer que son frère est bien mort, parce qu'il en a marre de croire qu'il est débarrassé et de le voir revenir !


Perspectives
Naiva est toujours face à Bolas, qui lui raconte sa version des faits :
Lui et Ugin ne sont pas jumeaux. Ils partageaient le même uf, mais Nicol est sorti en premier, a déployé ses ailes, et sauvé l'autre dragon qui peinait à comprendre ce qui se passait. Il a ensuite combattu les humains les tentaient de les persécuter, les a convaincus qu'il était le maître qu'ils attendaient. Mais un groupe d'entre eux a lancé un sort sur Ugin, le faisant disparaître. Il a pleuré la perte de cet ami, mais a continué pour lui sa grande oeuvre de pacification de Dominaria.
Alors qu'il était sur le point de vaincre Arcades Saboth des milliers d'années plus tard, Ugin est réapparu, et Bolas a immédiatement cessé le combat pour accueillir son ami qu'il croyait perdu. Et alors qu'il lui présentait ce qu'il avait accompli pour le bien du monde, ce traître d'Ugin lui a ri au nez, car une humaine avait vu dans des bulles des milliers d'années plus tôt qu'il existait d'autres mondes, même si personne ne les avait arpentés (de la pure jalousie). Puis il a refait son tour de passe-passe pour aller se terrer dans sa cachette. De déception, l'étincelle de Nicol s'est activée, faisant de lui le tout premier PW.
Il a parcouru tout le multivers, et un jour, Ugin l'a rejoint sur son plan de méditation. Il l'a accueilli en ami, mais celui-ci n'était là que pour l'affronter. Après un combat dantesque, Nicol a gagné et tué son ami. Et pourtant, Ugin a survécu et l'a réaffronté sur Tarkir, où Bolas l'a encore vaincu.

Bref, il est lassé de le voir revenir et vouloir lui prendre son savoir et ses possessions, il veut en finir une bonne fois pour toutes.
Il demande donc à Naiva de l'aider à en finir, tout en titillant ses faiblesses. Au début, elle croit résister, mais elle finit par entrer dans la tombe pour lui ramener Yasova et poser sa lame sur la gorge de sa sur jumelle...


non-écrit jusqu'alors
Alors que Naiva s'apprête à égorger sa sur, Yasova intervient et la ramène à la raison. Naiva entre alors en contact physique avec Baishya, et découvre la fin de l'histoire :
Nicol Bolas, enragé à l'idée qu'Ugin ait eu accès au multivers avant, et surtout qu'il n'ait pas partagé ce pouvoir avec lui, débarque sur le plan de méditation et l'attaque sans merci. Ugin a beau fuir de plan en plan, avoir une très puissante magie de défense, il n'a jamais cherché à développer l'attaque, et sait donc qu'il va perdre à terme. Il retourne donc sur le plan de méditation, et se laisse tuer par son frère.
Cependant, un pouvoir mystique spécifique au plan lui permet de revenir à la vie après un temps indéterminé, et un corps à moitié immatériel. Il est devenu le dragon-esprit.
Il rend alors visite à son vieil ami Azor, et met en place un plan pour vaincre définitivement Nicol Bolas (voir ce chapitre de la storyline Ixalan), plan qui échouera en partie à cause de Yasova (voir ce chapitre issu de la storyline Tarkir).

Les deux jumelles se réveillent et racontent tout à leur mamie, qui échafaude un plan : Elles vont bluffer face à Bolas en lui disant que le plan d'Ugin est toujours actif, et que Le Soleil immortel est sur le point de l'aspirer sur Ixalan. Ne pouvant courir le risque, Nicol Bolas fuit à tout jamais de Tarkir, laissant les shamanes pour mortes. Mais elles ont survécu, et décident de consigner toute l'histoire afin que les générations futures sachent que les dragons ne sont pas invincibles.
haut de page - Les forums de MV >> Storyline >> Discussion : page 1
lablaisaille
fan de Storyline & modo Arena


FORCE
le 10/09/2018 15:31
Désarchée, partie 1
Sur Ixalan, Vivien Reid, PW originaire de Skalla, navigue sur un bateau vampire n'appartenant pas à la Légion du crépuscule, mais à la cité de Luneau (des vampires "français"). Elle a semble-t-il capturé seule un immense brontodonte pour leur compte.
Arrivée là-bas, elle va de surprise en surprise. Des humains côtoient les vampires, et paient services et taxes avec leur sang. Un immense mur se dresse, sur lequel des dizaines de créatures éteintes ont été empaillées. Elle assiste ensuite à une grande fête lors de laquelle des animaux accoutrés de manière ridicule sont sacrifiés pour le bon plaisir des spectateurs. Mais c'est lors du clou final de cette fête que la PW pète les plombs : un Giganotosaurus entre dans l'arène plus mort que vif, les dents limées et les membres bloqués !
Elle décide alors de le défendre, lançant des flèches qui se transforment en créatures. Elle commence par invoquer une hydre, puis une guivre, laissant un peu de répit au dino pour qu'il reprenne l'avantage.
Sur la fin, Vivien se fait capturer, juste après avoir affronté Marcois Jean-Jaquent, baron de Vernot (marrant de voir la perception du français outre-altantique ^^).

A noter qu'en voyant le mur plein de cadavres, on a droit à une rapide référence au vilain dragon à qui est dédiée l'extension :
"Elle compta les corps sur le mur jusqu'à ce que les chiffres fuient son esprit, puis Vivien murmura les chiffres comme un chant. Pendant un moment terrible, la Planeswalker comprit Nicol Bolas, la mort de Skalla, la fin de tout ce qu'elle avait connu et aimé."


Désarchée, partie 2
Vivien se réveille dans une cellule. Le baron est présent, et lui annonce qu'il a une myriade de question, et toutes tournent autour de son arc. Personne n'arrive à le faire fonctionner, sauf une fois où une bestiole est sortie, a butté plein de gens et a disparu 3 secondes après.
Vivien ne répond à rien, malgré les techniques de torture très avancées du baron. On apprend que la souffrance qu'elle a vécue quand Bolas a détruit son plan lui permet de relativiser les atteintes physiques ou mentales.
Du coup, le baron change de stratégie, et l'enferme dans une pièce plus luxueuse, mais sans aucune visite pendant une longue période. Puis il finit par la convoquer devant le roi et ses favoris, et elle vient. Il lui annonce qu'il a compris qu'elle était un PW venant d'un plan aujourd'hui disparu, qu'elle n'est donc plus qu'une sorte de fantôme sans raison de vivre.
Elle joue alors son va-tout : elle annonce que l'arc n'a été fabriqué que pour elle (ce qui est une demi-vérité, les autres chasseurs de son plan qui pouvaient s'en servir son morts), qu'il capture l'essence des bêtes qui meurent, et que suite à l'effondrement de son plan, plus rien ne peut la faire souffrir ni lui faire peur, ce qui la met en position supérieure au baron.
Comme elle l'espérait, les habitants de Luneau (dont le roi) deviennent immédiatement fans d'elle, lui offrant ainsi se première victoire sur de Vernot.


Désarchée, partie 3
Vivien va avoir pour mission d'intégrer le Gigantosaurus mourant (le même qu'on a vu dans l'arène) dans son arc, tous deux enfermés derrière une barrière magique infranchissable. Elle le fait, et toute la cour prend des notes du moindre de ses gestes. Ensuite, ils envoient leur meilleur archer dans l'espace protégé, pour qu'il tente de lancer une copie du dino, mais il échoue et explose.
Dans le même temps, Vivien trouve une araignée sur laquelle elle utilise son autre pouvoir : elle la fait grossir jusqu'à devenir gigantesque. L'araignée fonce alors vers le roi, tout le monde se met à paniquer, et la barrière magique qui isolait Vivien se brise. Elle invoque alors le Gigantosaurus à peine capturé qui extermine tout le monde, baron de Vernot compris.
Pour mener à bien son plan jusqu'au bout, elle se rend ensuite à la ménagerie royale de Luneau, faire grossir tous ses prisonniers jusqu'à ce que leur taille détruise les cages, et les envoie raser la ville.

Une fois que c'est fait, contente d'avoir ajouté une bestiole bien plus grosse et furieuse que les autres à sa collection, elle décide de transplaner vers Shiv, sur Dominaria, pour parfaire sa collection et augmenter ses chances de prendre sa revanche face à Nicol Bolas.
Vous devez être identifié pour pouvoir poster sur les forums.